Les chauffe-eaux électriques

Indispensable dans chaque foyer pour obtenir de l’eau chaude sanitaire, le chauffe-eau électrique est surement le mode de ballon d’eau chaude le plus populaire.

Comment fonctionne le chauffe-eau électrique ?

Il se présente sous la forme d’une cuve, au sein de laquelle se trouve une résistance électrique régulée par un thermostat. L’eau froide qui est stockée dans cette cuve est chauffée par la résistance, et atteint la bonne température grâce au thermostat qui bloque l’alimentation électrique une fois la température souhaitée atteinte.

L’eau est omniprésente dans le chauffe-eau électrique, c’est-à-dire que le changement d’état de l’eau ne se fait que lorsqu’un utilisateur en fait la demande, et ouvre le robinet d’eau chaude par exemple.

Le fonctionnement du chauffe-eau électrique est ensuite simple : l’eau froide remplace l’eau chaude qui elle va circuler dans le robinet.

Afin de réguler l’eau froide qui arrive constamment dans le ballon d’eau, il est pertinent de posséder un limiteur de pression.

Les différents types de chauffe-eaux électriques

Les différents modèles de chauffe-eau électrique se distinguent par leur mode de fonctionnement mais aussi par leur résistance électrique.

Les différentes catégories

  • Le chauffe-eau électrique instantané

Ce modèle permet d’obtenir de l’eau chaude à la demande, il n’y a donc pas besoin de la stocker dans le ballon. Il est généralement utilisé pour alimenter un seul endroit car il est de petit de taille et son débit est assez faible. Il est donc le plus souvent utilisé comme un chauffe-eau d’appoint, car il consomme en plus beaucoup d’électricité.

  • Le « cumulus »

Il se présente sous la forme d’un réservoir stockant l’eau chaude sur le dessus, et l’eau froide en-dessous. Son fonctionnement est une boucle : quand il n’y a plus d’eau chaude, elle est remplacée par de l’eau froide qui va être à son tour chauffée. C’est le modèle de chauffe eau electrique le plus connu et le plus demandé.

  • Le chauffe-eau à faible capacité

Ce système fonctionne ainsi : il stocke l’eau dans un réservoir, et régule sa température grâce à un thermostat électrique. Ce chauffe-eau se présente sous différentes formes, ce qui le rend adaptable à toutes les configurations. Cependant, sa capacité de stockage et sa puissance sont assez faibles, c’est pourquoi il est déconseillé de l’utiliser au quotidien.

Les différentes résistances électriques

  • Résistance thermoplongeur

Composée d’inox, cette résistance est présente directement dans l’eau à chauffer et est celle le plus souvent utilisée pour sa rapidité de chauffe. Son seul inconvénient reste le calcaire qui réduit ses capacités.

  • Résistance stéatite

La stéatite est une roche tendre composée de talc, qui a pour but de servir de barrière entre la résistance électrique et l’eau à chauffer. Elle permet ainsi de pouvoir changer la résistance sans vider l’eau, mais sa vitesse de chauffe est légèrement inférieure à la résistance thermoplongeur.

Où installer le chauffe-eau électrique ?

Le ballon d’eau chaude peut être posé :

  • au mur
  • en plafond
  • au sol

Si vous ne disposez pas d’assez de place pour installer le ballon, il est possible de placer deux ballons plus petits au lieu d’un gros, qui fonctionneront en série.

Il ne faut pas oublier que la pose d’un ballon d’eau chaude peut s’accompagner par la mise en place d’un contacteur heures pleines-heures creuses de l’EDF afin de déterminer les tranches horaires durant lesquelles vous pourrez consommer de l’électricité à faible coût.